Agüero en passe de surclasser Eric Brook - Manchester City FC

Accessibility links

Access other Manchester City products

Close

Continue to mcfc.co.uk

Continue to mcfc.co.uk
Saison 2016/17

Agüero en passe de surclasser Eric Brook

  • vendredi 5 mai 2017 13:33
  • Publié par @ManCityFra
  • A partager
  • Partagez
  • Partagez
  • Tweet
  • Par Email
  • Plus de réseaux sociaux

Beaucoup de choses ont été écrites sur Sergio Agüero ces derniers mois… Il est aujourd’hui en passe de dépasser Eric Brook, le meilleur buteur de l’histoire de Manchester City.

Depuis son arrivée au club, Kun a enchaîné les buts et a dépassé un à un les tops buteurs du club. Seul Brook résiste pour l’instant au buteur Argentin.

Brook a inscrit 178 buts en 453 matchs pour City entre 1928 et 1940. Il est devenu le meilleur buteur du club en inscrivant un but sur la pelouse de Bradford City en septembre 1938. Ce jour là, son but lui permettait de dépasser Tom Johnson et ses 166 réalisations.

Pendant 79 ans, le règne d’Eric Brook est resté intact. La forme actuelle de Sergio Agüero et ses buts en cascade lui permettent de réduire de plus en plus l’écart avec l’Anglais.

Il ne reste que quatre matchs cette saison et, pour pouvoir espérer surclasser Brook, Agüero devrait marquer la bagatelle de onze buts. Cela s’annonce donc délicat en seulement quatre matchs.

Mais, si Kun marque rapidement et ne se blesse pas, il pourra devancer Brook dès le début de la saison prochaine.

Aguero scores

S’il y parvient, l’Argentin ajoutera un autre exploit à sa carrière déjà fantastique.

Autre exploit notable et envisageable : si Kun dépasse Brook dans les 10 prochaines rencontres, il aura alors inscrit plus de buts que ce dernier en 200 matchs de moins !

Mais comme le record de notre champion, Eric Brook, date, nous allons vous, fans de Manchester City, vous présenter la carrière si prolifique de ce buteur légendaire.

Brook fut sans aucun doute un fantastique joueur de City et surtout une recrue importante.

Recruté en tant qu’ailier gauche, Brook restait rarement sur son aile et aimait dézoner. Il définissait sa position comme polyvalente et profitait d’une liberté de mouvement sur le terrain. Il était très craint et aucun latéral droit n’espérait à avoir le marquer.

Joueur très puissant, Brook gagnait énormément de duels physiques. 

Eric Brook

Il possédait à l’époque l’un des tirs les plus puissants au monde. C’était également un excellent tireur de penalty.

Malheureusement, pour de nombreuses personnes, Brook n’a jamais eu la reconnaissance qu’il aurait mérité. Même avec ‘’seulement’’ 18 sélections en équipe d’Angleterre, beaucoup pensent qu’il était l’un des meilleurs joueurs Anglais à la fin des années 1920 et au début des années 30.

Né en 1907 à Mexborough dans le Yorkshire, Brook a signé dès son adolescence avec Barnsley et est resté trois ans chez les Tykes. City est alors arrivé et a enrôlé la pépite en mars 1928. Accompagné par son coéquipier Fred Tilson, les deux joueurs auront coûté 6000£ à Manchester City.

Un rapport qualité/prix exceptionnel et un flair magistral pour l’entraîneur de l’époque, Peter Hodge, puisque Tilson inscrira 132 buts pour les Skyblues.

À eux deux, Tilson et Brook cumulent donc 310 buts en 726 matchs.

Aux côtés de Tom Johnson, Billy Austin et Frank Roberts, Brook et Tilson formaient l’une des attaques les plus prolifiques du championnat anglais.

Brook s’est rapidement montré indispensable dans le onze de City. Sa première saison à Maine Road fut ponctuée de 14 buts en 42 matchs de championnat.

Durant ses cinq premières années à City, Brook a inscrit au moins 10 buts à chaque saison.

Selon Cliff Bastin, joueur d’Arsenal, Brook aurait pu doubler ses apparitions sous le maillot anglais si les deux joueurs n’avaient pas eu tant de similarités dans leurs styles de jeu. Ils n’ont joué qu’à très peu de reprises l’un à côté de l’autre sous le maillot des Three Lions.

City a soulevé le FA Cup 1934 grâce à notamment une passe décisive de Brook pour Tilson. Trois ans plus tard, le club est sacré champion d’Angleterre, chez lui, à Maine Road devant plus de 55 000 personnes. Vainqueurs ce jour là de Sheffield 4-1, l’équipe avait pu compter une fois de plus sur Brook, toujours présent dans les matchs importants et auteur d’un doublé ce fameux mercredi soir. 

Aguero joy

L’année suivante, les Citizens connaissaient le revers de la médaille en étant relégués en deuxième division. Ce fut d’ailleurs la seule fois dans l’histoire du football anglais qu’un club champion fut relégué en deuxième division l’année suivant son sacre.

Cette saison 1938/39, disputée donc un rang derrière l’élite, fut la dernière de Brook pour City.

Seconde Guerre Mondiale oblige, la saison 1939/40 fut rapidement annulée.

Il continuait à jouer des matchs non-officiels jusqu’à ce qu’un terrible accident de voiture en 1939 lui fracture le crâne, le rendant incapable de toucher un ballon de la tête pendant de longs mois. Obligé de prendre sa retraite, il quitta définitivement les terrains à l’âge de 32 ans.

Incapable de reprendre sa carrière footballistique comme beaucoup de ses pairs après la guerre, Brook finira par travailler comme conducteur de calèche. Egalement Barman et conducteur de grue, il décéda à l’âge de 57 ans, chez lui à Wythenshawe.

À ce moment, Brook ne jouissait plus d’une grande popularité et ses exploits étaient juste relayés dans les livres d’histoire footballistique.

Mais aujourd’hui, il est naturel d’écrire si souvent le nom d’Eric Brook, véritable légende du club de Manchester City ; d’autant plus qu’il est en passe d’être dépassé par une autre légende en devenir, Sergio Agüero.

Toutefois, et sûrement pour quelques semaines encore, c’est Eric Brook qui a son nom en haut de la liste des meilleurs buteurs Citizens. 

  • A partager
  • Partagez
  • Partagez
  • Tweet
  • Par Email
  • Plus de réseaux sociaux

En cliquant sur autoriser, vous acceptez l'utilisation des cookies sur notre site..

Autoriser