Man City vs West Brom: Compte-rendu du match - Manchester City FC

Accessibility links

Access other Manchester City products

Close

Continue to mcfc.co.uk

Continue to mcfc.co.uk
Saison2016/17
A domicile
  • City 3

    Gabriel Jesus 27é, De Bruyne 29é, Yaya Touré 57e

  • West Brom 1

    Robson-Kanu 86e

  • En direct du match
  • Compte-rendu de match
  • mercredi 17 mai 2017 00:11
  • Publié par @ManCityFra
  • A partager
  • Partagez
  • Partagez
  • Tweet
  • Par Email
  • Plus de réseaux sociaux

Manchester City est maître de son destin ! Suite à une très belle rencontre et un jeu offensif bien huilé, City prend la troisième place grâce à sa victoire 3-1 sur West Bromwich Albion.

En résumé

Les Skyblues ont effectué une bonne entame de match et tout de suite pris le contrôle du match en dominant comme si souvent la possession.

Après 15 minutes de jeu, Kolarov envoyait une véritable ‘’mine’’ depuis les trente mètres sur coup-franc. Sans la vigilance et la clairvoyance de Ben Foster, le Serbe aurait sans aucun doute marquer un sublime coup de pied arrêté.

Sous la houlette de Sergio Agüero, City poussait et se créait occasion sur occasion mais manquait de précision dans la dernière passe.

A la 17e, Leroy Sané, Seul face à Foster, croisait trop sa frappe devant le but

Peu après l’échec de son coéquipier, c’est Nicolas Otamendi qui s’essayait d’une frappe lointaine. En vain. Toutefois, la variété des tentatives Citizens permettait aux locaux de s’appuyer sur tous les joueurs offensifs et de se montrer constamment dangereux.

Le match était à sens unique et penchait bien entendu du côté de City ; l’équipe ayant eu le plus de possession de balle cette saison en Premier League prenant tout naturellement l’ascendant sur celle ayant enregistré la plus faible possession de balle, West Brom.

Les Baggies s’octroyaient quelques coups de pieds arrêtés mais Willy Caballero se montrait serein entre les poteaux, notamment sur la tentative de Chadli (25e).

#OURZAB: Pablo Zabaleta was introduced on the hour-mark

Juste avant la demi-heure de jeu, les Citizens trouvaient la solution et lançaient leur match grâce à une finition signée Gabriel Jesus (28e) ! L’attaquant Brésilien se trouvait à la réception d’une passe décisive de Kevin De Bruyne, la 16e de la saison pour l’international Belge.

Celui qui est surnommé le ‘King of assists’ offrait le break moins de deux minutes plus tard !

Gabriel Jesus ne s’est en effet pas fait prier pour rendre sans plus attendre la faveur au milieu Belge (29e). Aux abords de la surface et sans solution face à la défense des visiteurs, le Brésilien a servi en retrait De Bruyne, qui ne s’est posé aucune question et a fusillé le gardien de West Brom d’une frappe exceptionnelle pour marquer son 6ème but de la saison.  

Pour leur dernier match à domicile et surtout le dernier de Zabaleta devant les fans de City, les Citizens avaient soif de buts et cherchaient à plier le match avant la pause.

Mais Agüero, positionné plus en retrait face aux Baggies et laissant in Gabriel Jesus en pointe, axait trop sa reprise et Foster captait sa tentative (39e). Une minute plus tard, ce même Foster s’estimait heureux de voir la frappe de Sané flirter avec sa transversale.

Bien que se créant de nombreuses occasions après leurs deux premiers buts, les hommes de Pep Guardiola sont partis à la pause sur le score de 2 à 0 et avec d’ores et déjà le sentiment d’un travail bien effectué. 

DOUBLED: Aleks Kolarov congratulates Kevin De Bruyne on extending City's lead

Après la pause, les Citizens sont revenus sur la pelouse avec autant ambitions offensives. L’Etihad continuait d’encourager ses joueurs et s’extasiait au moment de voir Pablo Zabaleta partir à l’échauffement.

West Brom ne démontrait toujours rien, à part peut-être de vilains gestes envers les attaquants Citizens. Yaya Touré vengeait ses coéquipiers en combinant un une-deux avec Kun et en trompant le gardien à ras de terre. City salait l’addition dès cette 57e minute (3-0).

Soixante et unième minute… Pablo Zabaleta faisait son entrée pour son 330e match avec City, son dernier à l’Etihad Stadium. L’émotion était au rendez-vous et l’Etihad debout pour applaudir et faire ses adieux à l’Argentin si populaire parmi les fans.

Les occasions continuaient de déferler sur le but de WBA, Foster continuait lui de tout donner et ses belles parades offraient fréquemment des corners à City.

A la 68e, Gabriel Jesus manquait de peu le doublé ! Suite à un enchaînement de crochets dans un petit périmètre, le Brésilien lançait une lourde frappe du gauche, magnifiquement détournée par Foster. Leroy Sané a également testé la vigilance du portier des Baggies, tout comme Kun quelques minutes plus tard. Sans succès.

DOUBLED: Aleks Kolarov congratulates Kevin De Bruyne on extending City's lead

Pour couronner cette soirée qui avait déjà tout de la soirée parfaite, Vincent Kompany recevait à sa sortie, des mots élogieux de la part de son entraîneur Pep Guardiola. Le technicien Catalan s’était sans doute à cet instant, émerveillé devant le geste du capitaine à sa sortie. En effet, Vincent a chaleureusement offert son brassard à Pablo Zabaleta, l’accolant au passage pendant de longues secondes.

City a continué sur sa lancée, boosté par un Etihad Stadium plus chaleureux que jamais. A la 84e, Gabriel Jesus butait une fois de plus sur un excellentissime Ben Foster, auteur d’une double parade devant l’attaquant Brésilien. Le gardien Anglais aura sans aucun doute évité l’humiliation à son équipe.

Seul ombre au tableau pour ce dernier match à domicile, le but de Robson-Kanu qui a réussi à passer Stones et pour reprendre le centre à ras de terre d’Allan Nyom et sauver l’honneur des visiteurs en réduisant le score à 3-1 (87e).

En tentant d’empêcher la réduction du score, Nicolas Otamendi a violemment heurté le but mais a courageusement rejoint ses coéquipiers pour cette fin de match, permettant ainsi aux locaux de terminer le match à onze.

Le guerrier Argentin aura tenu jusqu’au coup de sifflet final où le stade entier a salué avec la plus grande émotion le héros du jour : Pablo Zabaleta. 

Moment clé

Tant le match était à sens unique, c’est l’entrée en jeu de Zabaleta qui aura le plus marqué cette soirée. Quand il a foulé la pelouse à la 61e minute de jeu, le stade s’est levé pour ne faire qu’un et acclamer l’Argentin. Le public de l’Etihad Stadium en a profité pour l’ovationner à chacune de ses touches de balle, créant une telle atmosphère tant et si bien que l’on aurait pu croire qu’un but avait été marqué à chaque fois que "Zaba" touchait la balle. 

Homme du match City Matchday App : Kevin De Bruyne

FAREWELL: Vincent Kompany hands the captain's armband to Pablo Zabaleta

En conclusion...

Rien n’a vraiment changé puisque City et Arsenal ont gagné leurs matches. Cependant, les Citizens n’ont désormais besoin que d’un point pour se qualifier en Champions League.

Lors de la dernière journée, Arsenal recevra Everton alors que Liverpool jouera à Anfield contre Middlesbrough. En imaginant une victoire d’Arsenal et de Liverpool, il faudra que City gagne pour accrocher la troisième place et fasse un nul pour la quatrième. 

Et maintenant ?

City va terminer sa saison 2016/17 avec un déplacement à Watford dimanche prochain. Il y a encore tout à jouer et les Citizens devront repartir en prenant au moins un point. 


Match infos

mardi 16 mai 2017, 8:00

Etihad Stadium
Premier League

Arbitre:
Craig Pawson

Équipes

City:

Caballero, Kompany (Stones 77e), Kolarov, Otamendi, Fernandinho, Touré (Fernando 79e), De Bruyne, Sane, Silva (Zabaleta 60é), Gabriel Jesus, Agüero

Remplaçants non-utilisés
Gunn, Sterling, Navas, Clichy

Cartons:
Sané 69e

West Brom:

Foster, Nyom, Yacob, Evans, Livermore (Morrison 64e), Rondon (Robson-Kanu 69e), Brunt, Marc Wilson (McClean 51e), Chadli, Fletcher, Dawson

Remplaçants non-utilisés
Myhill, Leko, Field, Kane Wilson

Cartons:
Chadli 51e, Dawson 52e

Toutes les heures sont prises à partir d'un flux en direct et sont approximatives au moment de la publication.
  • A partager
  • Partagez
  • Partagez
  • Tweet
  • Par Email
  • Plus de réseaux sociaux

En cliquant sur autoriser, vous acceptez l'utilisation des cookies sur notre site..

Autoriser